Technologie

L’Autorité de régulation de la Poste et des Communications électroniques (ARPCE) à adresser des sanctions pécuniaire et des astreintes journalière à l’encontre des opérateurs de la poste et des communications électroniques.

L’Autorité de régulation de la Poste et des Communications électroniques (ARPCE) a adressé 13 décisions portant sur des sanctions pécuniaires et des astreintes journalières à l’encontre des opérateurs de la poste et des Communications électroniques, a indiqué cette instance dans un bilan annuel pour l’année 2021.

Cette instance de régulation a émis 34 décisions portant sur la gestion des fréquences radioélectriques dont 28 décisions d’assignation des fréquences au profit des opérateurs de la téléphonie fixe et mobile dans le cadre de la normalisation de l’utilisation du spectre radioélectrique, 6 décisions d’assignation des fréquences supplémentaires aux opérateurs de la téléphonie mobile.

Il s’agit également, dans le cadre de l’encadrement des marchés régulés, de l’émission de 6 décisions portant sur la portabilité des numéros, l’identification des abonnés, l’homologation des équipements terminaux, l’observatoire des marchés de la poste et des communications électroniques et la procédure de délivrance de l’autorisation pour la fourniture des services postaux.

S’agissant de l’évaluation et contrôle de conformité, 103 offres permanentes et promotionnelles ont été examinées ainsi que 4 résolutions portant amendement des projets de catalogues d’interconnexion des opérateurs de la téléphonie fixe et mobile.

Dans le volet de l’accompagnement des acteurs du numérique, 792 équipements et installations radioélectrique destinés à être connectés aux réseaux ouverts au public ont été homologués, a noté l’ARPCE, précisant que 512 demandes d’information en matière d’homologation ont été traitées.

L’ARPCE a été consultée sur notamment le renouvellement des licences d’établissement et d’exploitation d’un réseau de communication électroniques ouvert au public cellulaires de norme GSM et de fourniture de services de communications électroniques au public, l’assignation de fréquences supplémentaires au profit des opérateurs de téléphonie mobile et le projet de décret exécutif fixant les conditions et les modalités de mise en œuvre de la portabilité des numéros.

Dans le cadre de l’amélioration des prestations de service de l’ARPCE, il a été procédé au lancement d’un site Web dynamique, le lancement de 11 services en ligne, la mise en service de l’application « Jawdati » qui permet à l’Autorité de régulation d’apprécier la qualité de services des réseaux de communications électroniques à travers les mesures effectuées par les abonnés.

Réveil D’Algérie.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close