Technologie

Lancement d’une base de données nationale sur la biodiversité marine de la côte algérienne.

Cette base de données doit être opérationnelle au mois de septembre prochain.

Une base de données nationale sur la biodiversité marine de la côte algérienne est en cours de conception et doit être opérationnelle au mois de septembre prochain, a indiqué le porteur du projet le Pr. Samir Grimes, enseignant chercheur à l’université d’Alger.

« Le but de cette première base de données nationale sur la biodiversité marine de la côte algérienne est de mieux protéger le capital marin vivant de l’Algérie et celui de la Méditerranée », a souligné à l’APS le Pr. Grimes en marge d’une journée d’information au profit des étudiants de l’Ecole nationale supérieure des sciences de la mer et de l’aménagement du littoral (ENSSMAL) sur les micros-crédits relatifs à la pêche marine.

Créée par un réseau de chercheurs nationaux, cette base de données, comportant toutes les informations sur la biodiversité marine en Algérie, permettra aussi d’organiser ces informations pour les mettre à la disposition des différents acteurs: scientifiques, économistes, politiciens, gestionnaires ainsi que les décideurs.

Bénéficiant d’un financement de la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, cette base de données comporte des informations précises sur les espèces exploitées en Algérie, les espèces exploitables, les espèces menacées et les espèces d’intérêt biotechniques ainsi que la carte de distribution des espèces, entre autres informations, a expliqué le Pr. Grimes

Il a relevé, dans le même contexte que le réseau des chercheurs en charge de cette mission a déjà réuni des données précises sur 3.000 espèces, sachant que l’Algérie compte 4.500 espèces.

Il a indiqué que cette base de données permet également d’avoir des informations sur les experts et les spécialistes activant dans le domaine de la biodiversité marine, en plus des informations sur les conventions, les protocoles, les accords et les mémorandums liés à la biodiversités ratifiés par l’Algérie, et ceux non ratifiés mais qui peuvent avoir une importance pour le pays.

Cette base de données permet également de rechercher l’information sur les publications ou les rapports scientifiques relatifs à la biodiversité marine, en impliquant dans sa conception les chercheurs de la communauté algérienne activant à l’étranger.

APS.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close