Monde

Ankara exige de Washington l’arrêt de son soutien à la milice kurde YPG en Syrie

Alors que la Turquie agite le spectre d’une intervention militaire terrestre dans le nord de la Syrie, Ankara somme Washington de cesser son soutien au groupe kurde YPG, après son appel à la retenue. Moscou appelle également à la désescalade.

La Turquie a exigé ce 22 novembre que ses alliés, Etats-Unis en tête, «cessent tout soutien» aux Unités de protection du peuple (YPG), la principale milice kurde de Syrie, considérée comme terroriste par Ankara, mais qui a été soutenue par Washington pour contrer Daesh.

«Nous affirmons à tous nos interlocuteurs, les Etats-Unis notamment, que les YPG équivalent au PKK [Parti des travailleurs du Kurdistan, reconnu comme terroriste par la Turquie et ses alliés occidentaux], et nous exigeons d’eux avec force que cesse tout soutien aux terroristes», a affirmé ce 22 novembre le ministre turc de la Défense Hulusi Akar.

AFP.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close