Société

71e session ordinaire de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples (CAfDHP)

La 71e session ordinaire de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples (CAfDHP) s’est clôturée, lundi à Alger, par un appel au nécessaire amendement du code pénal de certains pays africains en ce qui concerne la peine de mort. L’Algérie conserve au niveau de son code pénal la peine de mort mais un moratoire qui date de la mandature du Président L. Zeroual, a suspendu son exécution. Cette solution médiane reste combattue par ce qui demande sa mise en oeuvre et ceux qui appellent à son abrogation pure et simple.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.