Monde

Avec le refus de céder le pouvoir par DBEIBAH la Libye risque de se retrouver avec deux gouvernements.

La Libye s’est retrouvée, jeudi 10 février, avec deux Premiers ministres après un vote controversé du Parlement susceptible d’exacerber les luttes de pouvoir dans ce pays miné par les crises.

Dans ce qui s’apparente à un coup de force institutionnel du camp de l’Est libyen contre celui de Tripoli, le Parlement siégeant à Tobrouk a désigné l’influent ex-ministre de l’Intérieur Fathi Bachagha pour remplacer Abdelhamid Dbeibah à la tête du gouvernement intérimaire.

Or Abdelhamid Dbeibah, anticipant ce vote, a fait savoir à plusieurs reprises qu’il ne céderait le pouvoir qu’à un gouvernement sorti des urnes.

Et dans la nuit de mercredi à jeudi, des tirs qui n’ont pas fait de victime ont visé le convoi de Abdelhamid Dbeibah à Tripoli, selon le ministère de l’Intérieur, qui a annoncé l’ouverture d’une enquête.

La Libye s’est enlisée dans une crise politique majeure après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011 avec des rivalités entre les principales régions, les luttes de pouvoir et les ingérences étrangères.

En pleine guerre civile, le pays avait été dirigé entre 2014 et 2016 par deux Premiers ministres rivaux à l’Ouest et à l’Est.

AFP.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.