A la Une

Conférence de presse du Président A. Tebboune

        La conférence de presse qu’a animé le Président Abdelmadjid Tebboune avec deux journalistes, répond à un besoin de la population, les institutions, la société civile, les chancelleries et les établissements publics et privés, de faire le point sur des dossiers brûlants et d’actualités mais également pour aborder en direct le quotidien de notre pays. Elle établit un rituel médiatique qui permet au Président de s’adresser à la population et de répondre à ses préoccupations réelles et ressenties.

Au niveau national.

        Le Président a abordé tous les sujets qui concernent la vie quotidienne du citoyen et notamment le pouvoir d’achat, l’inflation, l’emploi, la santé, l’éducation, le transport, la culture… Il relève que globalement la situation s’est améliorée dans beaucoup de secteurs même si des lacunes sont encore à relever.

Il a insisté sur le fait que durant cette période de Ramadhan, en particulier, les prix ont été maîtrisés, globalement, du fait de l’intervention des pouvoirs publics qui ont endigué le phénomène d’augmentation artificielle des prix, par l’importation massive des produits alimentaires et notamment des viandes rouges et blanches.

Il a insisté pour que ces efforts continuent, tout le long de l’année, en mettant en place des mécanismes de régulation afin de rendre transparentes les opérations commerciales et de suivre leur traçabilité. Il a remercié les associations économiques, les producteurs, les services de contrôle, d’avoir joué un rôle positif dans ce processus.

Les équilibres des finances publiques se maintiennent même si le budget de fonctionnement augmente sensiblement pour répondre aux besoins de certains secteurs dont l’éducation nationale, la santé et l’administration locale. Le budget d’équipement n’est pas en reste, puisqu’il enregistre une augmentation substantielle due à l’inscription de projets structurants dans les secteurs des travaux publics, du ferroviaire, d’hydraulique et du développement rural. Le taux de croissance économique devrait atteindre les 4,2 % ce qui devrait assurer une diminution de l’inflation, un raffermissement du dinar, un niveau d’emploi appréciable et une création de richesse importante, à partir de 2025.

Sur le plan international.

        C’est le dossier palestinien qui prévaut sur tous les autres, puisque le Président a mis en exergue le vote historique du Conseil de sécurité de l’ONU, relative au cessez-le-feu et à l’aide humanitaire à la bande de Ghaza, sur initiative de l’Algérie et qu’il fallait désormais œuvrer à dégager une majorité, pour la reconnaissance, de l’état palestinien, comme membre à part entière de cette organisation. Il a également souligné que les tractations avec la Tunisie, la Maurétanie et la Libye, pour la construction du Maghreb, ne sont pas dirigées contre le Maroc et que le différend avec ce pays, sur le Sahara occidental relevé de la commission des Nations-Unies pour la décolonisation. Il a maintenu que la visite d’état en France était toujours d’actualité, au dernier trimestre de l’année en cours et que les dossiers à examiner avançaient positivement. Enfin, il a déclaré que notre pays agissait toujours pour la paix dans le monde et notamment en Afrique subsaharienne mais que si certains pays attentaient à son intégrité ils auront à qui parler.  

Les perspectives de développement économique et social.

        Les prévisions économiques et sociales qui prévalent aux horizons 2026, sont d’un PIB de 400 milliards d’US$, avec une croissance annuelle de 4,2%, ce qui permettra, à notre pays, de devenir un pays émergent, si le programme mis en œuvre par le gouvernement maintient son rythme actuel et les projets inscrits achevés dans les délais prévus. Il est donc essentiel de perfectionner la gouvernance et de mobiliser toutes les énergies nationales, conclura-t-il.

L’élection présidentielle anticipée.

        S’agissant des élections présidentielles anticipées, il a déclaré que cette décision était d’ordre technique et qu’il ne fallait y voir aucune manœuvre politicienne, sans qu’il ne dévoile son intention de présenter sa candidature ou pas. Il a exhorté les partis politiques à y participer et à la jeunesse de se mobiliser pour cette échéance capitale pour l’avenir du pays.   

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.