santé

Recours abusif à la césarienne en gynécologie-obstétrique

Le chef de service Gynécologie-obstétrique à l’établissement hospitalo-universitaire (EHU) « Nafissa Hamoud », Pr Mokrane Medjtoh a appelé, vendredi à Alger, à réduire le recours à la césarienne, compte tenu « de ses graves conséquences » sur la santé de la femme. Cette tendance a pour origines les prix pratiqués par les établissements de santé privés, une certaine « facilité » pour les chirurgiens et une « complicité » des patientes.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.