Actualités

La (CNAS) développe une application pour dissuader les tentatives de manipulation.

La Caisse de prévoyance sociale des salariés a mis en garde les pharmaciens privés de tout manquement dans l’application du décret précisant les modalités de contrôle administratif, technique et sécuritaire des substances et médicaments aux propriétés psychotropes, soulignant que toute prescription « non conforme » ne serait pas indemnisée, tandis qu’une nouvelle application a été créée pour détecter les tentatives de falsification des prescriptions médicales.

Ces avertissements sont intervenus dans le contexte de la demande du Syndicat de dissuader les médecins privés, qui refusaient d’adapter leurs prescriptions selon la nouvelle loi, prévenant que cela « priverait les patients de leurs médicaments et favoriserait le chaos, dont pourraient bénéficier les gangs criminels… « . La Caisse de prévoyance sociale « La CNAS » a adressé un courrier aux pharmaciens privés, comprenant un rappel des dispositions du décret exécutif n°19-379 du 31 décembre 2019, précisant les modalités de contrôle administratif, technique et sécuritaire des substances et médicaments à effet psychotrope. Immobiliers, tel que modifié et complété par le décret exécutif n°21-196 du 31 décembre 2019. 11 mai 2021, entré en vigueur le 16 août 2021.

L-I

 

 

 

 

 

 

 

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.