Régions

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni : « Près de 2,5 millions de palmiers ont été traités en 2021 contre la maladie de boufaroua ».

Près de 2,5 millions de palmiers ont été traités en 2021 contre la maladie de boufaroua (maladie parasitaire) dans les différentes wilayas productrices de dattes, a fait savoir, jeudi à Alger, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni.

L’Etat prend en charge financièrement les campagnes de lutte contre le boufaroua qui endommagent les récoltes, et ce, à travers le financement du Fonds national de développement rural (FNDR), a précisé M. Henni lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales à l’Assemblée populaire nationale (APN).

Répondant à la question du député, Ahmed Boubekeur (RND), le ministre a expliqué que ces campagnes étaient supervisées sur le terrain par l’Institut national de protection des végétaux (INPV) et l’inspection de la protection des végétaux des wilayas concernées en compagnie des agriculteurs et des conseils de wilaya interprofessionnels de la filière des dattes.

Dans le souci de mettre fin à cette menace, le ministre a appelé tous les agriculteurs activant dans cette filière à lancer les opérations de prévention nécessaires, et ce, à travers le nettoyage des oasis de palmiers, l’élimination des mauvaises herbes et l’éradication des potentiels foyers de reproduction.

Il a appelé, en outre, à l’impératif d’éviter l’utilisation abusive des pesticides compte tenu de leur impact négatif sur l’environnement.

APS.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.