Monde

L’Iran en deuil après la mort tragique de son Président

L’Iran a décrété cinq jours de deuil national pour rendre hommage à son président, Ebrahim Raïssi, décédé à 63 ans dans un accident d’hélicoptère. Ce drame survient trois ans après son élection et alors que le Moyen-Orient est en proie à des tensions accrues, notamment la guerre entre Israël et le Hamas, un allié de l’Iran. La mort brutale de Raïssi ouvre une période d’incertitude politique, nécessitant l’organisation d’une élection présidentielle d’ici au 1er juillet. En attendant, le premier vice-président Mohammad Mokhber assumera les fonctions de président par intérim.

Ebrahim Raïssi, élu président en 2021, était considéré comme un favori pour succéder au Guide suprême Ali Khamenei, âgé de 85 ans. Sa disparition a été annoncée lundi matin après la découverte de l’épave de son hélicoptère. La télévision d’État a diffusé des chants religieux et des photos du président en hommage. Le gouvernement a salué Raïssi comme un « président du peuple iranien, travailleur et infatigable » qui a « sacrifié sa vie pour la nation ».

L’accident s’est produit dimanche après-midi alors que l’hélicoptère de Raïssi survolait une région escarpée et boisée de l’Iran dans des conditions météorologiques difficiles. La pluie et un épais brouillard ont compliqué la recherche de l’appareil. La disparition de Raïssi intervient à un moment critique pour l’Iran, avec une élection présidentielle qui se profile quatre mois avant le scrutin présidentiel aux États-Unis, principal ennemi de la République islamique avec Israël.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.