Société

Nécessité de récupérer les archives algériennes conservées par la France.

Les participants à une conférence sur les massacres du 8 mai 1945, organisée par l’Académie algérienne de citoyenneté à Tizi Ouzou, ont insisté sur la nécessité de récupérer les archives algériennes conservées par la France et d’écrire l’histoire de l’Algérie par des plumes algériennes.

Dans une allocution prononcée lors de cette rencontre tenue au Musée régional du Moudjahid, le président du Haut conseil de la langue arabe (HCLA), Salah Belaid, a souligné que « la récupération de nos archives conservées par la France est une nécessité urgente », exprimant ses craintes qu’elles puissent être falsifiées étant donné qu’elles sont toujours entre les mains de ceux qui ont écrit et altéré la vérité.

Le même responsable a appelé à « accorder un intérêt particulier à l’histoire nationale et à veiller à recueillir les faits historiques de leurs auteurs afin de la sortir, a-t-il dit, de l’école coloniale ».

APS.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *