Technologie

Realme 9 Pro Plus : Le milieu de gamme orienté vers la photo.

Comme attendu, Realme a présenté sa dernière gamme de smartphones à l’occasion d’un évènement mondial. 

Le fabricant chinois, qui connaît une forte progression sur le Vieux Continent, veut frapper fort avec son premier lancement de l’année. Realme nous propose deux modèles au design « caméléon » ; dont un 9 Pro+ qui revendique le titre de premier appareil milieu de gamme à proposer un module Sony IMX766 OIS.

Fer de lance de cette nouvelle série, le Realme 9 Pro+ est un modèle de milieu de gamme ambitieux. La marque adopte une orientation premium pour son smartphone, mettant l’accent sur le volet photo. L’appareil se présente avec un module composé de trois capteurs : un principal grand-angle de 50 mégapixels (f/1,8, Sony IMX766 OIS), un ultra grand-angle de 8 mégapixels (f/2,3) et un capteur macro de 2 mégapixels (f/2,4).

Lors de la présentation de son smartphone, Realme est longuement revenu sur les capacités photo de son 9 Pro+. En plus de proposer une configuration solide, le constructeur mise sur plusieurs technologies pour améliorer l’expérience et accompagner le Sony IMX766. Son modèle s’équipe de la technologie ProLight Imaging qui comprend la double stabilisation OIS et EIS ; ainsi que la technologie de réduction de bruit active 3.0. Pour Realme, le 9 Pro+ offre « la meilleure qualité d’image de tous les smartphones de milieu de gamme ». Il est même comparé à des appareils premium pour les photos de nuit, comme l’iPhone 13.

Le 9 Pro+ met également l’accent sur le mode Street 2.0 pour effectuer des photos en pose longue, ajouter des filtres ou d’accéder au peak & zoom.

Realme ne mise pas que sur la photo : 

La photo n’est pas le seul argument de ce Realme 9 Pro+ qui combine un écran Super AMOLED de 6,4 pouces en Full HD+ avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz et une luminosité pouvant atteindre 1 000 nits. Ce modèle ajoute un capteur d’empreintes digitales sous l’écran, faisant également office de capteur cardiaque. Il est animé par une puce MediaTek Dimensity 920 5G et ajoute de 6 à 8 Go de RAM. La quantité de stockage atteint 128 ou 256 Go, mais elle n’est pas extensible via microSD. Un système de refroidissement à vapeur est présent.

Toujours équipé d’une prise jack 3,5 mm, le Realme 9 Pro+ comprend une batterie de 4 500 mAh. Elle est compatible charge rapide SuperDart 60 W, offrant au smartphone la possibilité de récupérer 50 % d’autonomie en 15 min. Comptez près de 45 minutes pour une charge complète.

Plutôt classique en apparence, l’appareil est plus fin que ses prédécesseurs avec une épaisseur de 7,99 mm. Il se décline en trois coloris (bleu, vert et noir) et sa principale curiosité vient de son effet « caméléon ». En version bleue, il propose un design photochromique qui change de couleur à la lumière du soleil ou sous des rayons ultraviolets. On retrouve par ailleurs des haut-parleurs double stéréo avec Dolby Atmos. Protégé par du verre Corning Gorilla Glass 5, le 9 Pro+ ne propose en revanche aucune certification IP.

Également concerné par le design photochromique « caméléon » se veut plus sage en photographie. Il embarque un capteur principal plus classique de 64 mégapixels, encore épaulé par un ultra grand-angle (8 Mpx, f/2,3) et un module dédié à la macro (2 Mpx, f/2,4). Ce trio accède aux mêmes modes que le 9 Pro+, dont le Street 2.0.

Les deux smartphones disposent de la dernière interface utilisateur Realme 3.0, basée sur Android 12. Lors de son annonce, le constructeur a promis deux ans de mises à jour du système d’exploitation.

La série 9 Pro sera disponible à compter du 23 février.

Réveil D’Algérie.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *