Monde

Syrie: l’ONU demande une coopération internationale « soutenue » pour une paix durable

NEW YORK (Nations-Unies) – L’envoyé spécial pour la Syrie, Geir O. Pedersen, a plaidé pour un processus politique crédible et une coopération internationale plus soutenue pour instaurer une paix durable dans le pays.

 » Nous avons besoin d’un processus politique crédible ainsi que d’une coopération internationale plus soutenue », a déclaré Geir O. Pedersen, en attirant l’attention sur d’importants déploiements de troupes, des bombardements lourds et des affrontements terrestres dans le sud-ouest de la Syrie, notamment dans le gouvernorat de Deraa.  » Nous réitérons nos appels à toutes les parties pour qu’elles mettent immédiatement fin à la violence… un accès humanitaire sûr et sans entrave est nécessaire à toutes les zones et communautés touchées », a-t-il déclaré. L’Envoyé spécial a déclaré que les tensions restent également élevées dans le nord-ouest, notamment à Idlib, dans le nord de Lattaquié et d’Alep, ainsi que dans l’ouest de Hama. Les frappes aériennes et les bombardements se sont intensifiés ces derniers mois, et les régions de Raqqa et de Hassakeh , au nord-est, ont été le théâtre de violences impliquant des groupes armés non étatiques. Sur le plan politique, l’Envoyé spécial a déclaré « Les Nations Unies feront tout leur possible pour faciliter la mise en œuvre de tous les aspects de la résolution 2585 (2021), qui prolonge l’autorisation du poste frontalierde Bab al-Hawa et envoie le message que les Etats clés – notamment la Fédération de Russie et les Etats-Unis – peuvent coopérer au-delà du volet humanitaire », a-t-il fait valoir.

MH

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *