Actualités

Une pétition de peine de 7 ans de prison contre Abdelmalek Sellal.

Aujourd’hui, lundi, le Procureur de la République près le Pôle Criminel spécialisé dans la lutte contre les délits financiers et économiques près le Tribunal de Sidi M’hamed à Alger, a requis une peine de 7 ans de prison et un million de dinars d’amende contre l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal en une affaire de corruption commise dans la wilaya de Bejaia.

L’ancien directeur de cabinet de Sellal, Mustafa Karim Rahial, l’ancien wali de Bejaia, Ouled Saleh Zitouni, l’ancien secrétaire général du même wilya, Idir Ibrahim, ont également été condamnés à 3 ans de prison et 100 000 DA d’amende. ainsi que l’homme d’affaires Allaoui Mahmoud.

Lors de l’interrogatoire de l’accusé par le tribunal, Abdelmalek Sellal a nié l’existence de toute relation entre lui et l’homme d’affaires Allaoui Mahmoud, et l’ancien directeur de son bureau a également nié son intervention pour accorder des facilités à l’établissement d’un hôtel de tourisme et a déclaré que « L’intervention du premier ministère dans ce projet local s’inscrivait à l’époque dans le cadre des facilités accordées aux investisseurs pour créer de nouveaux emplois.

Le tribunal a également entendu l’homme d’affaires Mahmoud Allaoui et plusieurs cadres de la wilaya de Béjaïa ainsi que les élémentss techniques de la direction de la protection civile et de la Sonatrach.

Les phases de ce procès se poursuivent avec les plaidoiries de la défense des accusés.

L-I

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *