Actualité

Tebboune ordonne l’arrêt des poursuites judiciaires contre les jeunes de l’Ensej

Le Chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a ordonné l’arrêt des poursuites judiciaires contre les jeunes de l’Ensej, lors du Conseil des ministres qu’il a présidé ce dimanche 21 novembre.

En effet, Tebboune a souligné la nécessité de renforcer les agences et institutions qui accompagnent les jeunes dans la créations d’emploi.

Ainsi, le Chef de l’Etat a appelé à consolider la gestion de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE), de l’Agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM) et de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC). Ceci, en les plaçant sous la tutelle du ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé des micro-entreprises, dans un délai maximum d’un mois.

Aussi, donner une opportunité aux jeunes en difficulté qui bénéficient de prêts pour soutenir l’emploi des jeunes, et les exempter de suivi judiciaire, tout en approuvant un traitement avec une approche purement économique, selon un échéancier de remboursement de la dette.Toujours dans le domaine de l’emploi des jeunes, le président a exigé au ministre délégué chargé des micro-entreprises, de réaliser un recensement périodique semestriel sur le nombre d’emplois créés.

MH

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close