Défense et sécurité

Washington met en état d’alerte plus de 8.500 militaires prêts à renforcer la force d’intervention rapide, de l’alliance atlantique, en cinq jours, constituée de 40.000 militaires. Les USA doivent remettre cette semaine une réponse écrite à la liste d’exigences russes, qui garantissent sa sécurité.

Le Kremlin a dénoncé mardi 25 janvier la mise en alerte de milliers de troupes américaines en raison de la crise sur l’Ukraine. Kiev dit de son côté avoir démantelé un groupe agissant sur l’ordre de Moscou et qui préparait des attaques armées pour « déstabiliser » le pays.

« C’est avec une grande préoccupation que nous constatons ces actions américaines », a dit le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

Pour lui, les Etats-Unis provoquent ainsi une nouvelle « exacerbation des tensions », comme la veille avec l’annonce du départ des familles de diplomates américains d’Ukraine du fait du risque imminent, selon Washington, d’une invasion russe de son voisin pro-occidental.

Lundi, les Etats-Unis ont placé jusqu’à 8500 militaires en état d’alerte, et ils pourraient être prêts en cinq jours à renforcer la Force de réaction rapide de l’alliance militaire, constituée de 40’000 militaires. La décision de leur déploiement n’a cependant pas été prise.

AFP.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close