Actualités

Première sortie du wali d’0ran aux centre d’examen du B.E.Mni

26958 étudiants inscrits, 926 candidats libres,

Le wali d’0ran Messaoud Djari a effectué hier sa première sortie en compagnie des membres de l’exécutif au niveau des établissements scolaires et des centres d’examens pour superviser de visu l’organisation et le déroulement de ces épreuves du B.E.M.La première étape de sa visite à la direction de l’éducation nationale de la wilaya d’Oran.A cet le directeur de l’éducation de la wilaya d’Oran a dressé un tableau de l’organisation de ces épreuves ainsi l’implantation du centre opérationnel des examens au niveau du siège de la direction pour le dispatching des sujets au niveau des 92 centres d’examens,qui sont encadrés par 7760 enseignants .Par .la suite la délégation qu’accompagnait le nouveau chef de l’exécutif ont visité le grand centre d’examen du lycée Lotfi du centre ville d’Oran.Toutes les mesures ont été prises pour accueillir les candidats dans de meilleures conditions. Ces examens en plus de leur date, seront organisés dans de strictes mesures de prévention contre le coronavirus qui sévit dans notre pays depuis mars dernier. Un protocole sanitaire a été mis en place par le ministère de l’Éducation, afin de diminuer le contact entre les candidats et les surveillants.
Le directeur de l’éducation nationale, a instruit les chefs de centre d’examen à travers les wilayas d’instaurer la rigueur et la discipline lors de la surveillance et à respecter les consignes. Ainsi, l’enseignant surveillant doit informer le chef de centre d’examen de son absence 48 heures avant l’examen, pour pouvoir être remplacé par un autre surveillant.Il a été demandé aussi aux enseignants de se présenter au centre d’examen, muni d’une carte d’identité, de la convocation et chaque retard de plus de dix (10) minutes, est considéré comme absence.Entre autres mesures arrêtées, il est strictement obligatoire pour les surveillants de se présenter une demi-heure avant l’entrée en classe des élèves.Tout enseignant qui arrivera au centre dix minutes en retard est considéré absent, a averti le ministère, en annonçant que les enseignants ne sont pas autorisés à circuler dans les couloirs et les salles pendant les épreuves.Ainsi, la tutelle veut à travers ces mesures tenter de relever le défi, et passer ces épreuves sans cas de contaminations. Surtout que la situation sanitaire dans le pays reste toujours dangereuse avec une moyenne de près de 300 de cas par jour enregistrée par le ministère de la Santé, d’où les appels à la vigilance lancés par les professionnels de la santé.Mobilisation de 350 agents de la protection civile au niveau des centre.A cet effet, 350 agents de différents grades desdits services seront mobilisés à raison de 02 agents par centre. Ces services ont visité tous les centres d’examens pour contrôler les conditions dans lesquelles vont se dérouler les épreuves vu que cette année, les examens du Bac et du BEM vont se tenir durant une période assez difficile suite à la crise sanitaire qui sévit et qui plonge le pays dans la conjoncture actuelle. Dans le même cadre, lesdits services veilleront à l’application stricte du protocole sanitaire de sécurité au niveau desdits centres durant les épreuves, à savoir, le port obligatoire des bavettes, la distanciation sociale ainsi que la disponibilité du gel hydroalcoolique au niveau des centres. Le but est d’éviter la contamination des candidats et du personnel de l’Education au Covid- 19 durant la période des examens.
Rafik

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.