Régions

APC de Mers El Kebir.Construction d’une habitation illicite sur la route du chemin de wilaya N »44

Un citoyen n’a pas trouver mieux pour squatter toute une route de chemin de wilaya N » 44  au niveau du site de Ain Khedidja dans la municipalité de Mers El Kebir afin de construire une habitation illicite  sans permis de construire et ce ,au su et au vue ,de tous le monde a agresser toute une route nationale sans se soucier des normes requises en ce sens, a pénétré par effraction  sur une partie de route sans l’avis des autorités locales qui n’ont pas encore réagit pour prendre les mesures qui s’imposent à  s’avoir l’éradication de  ces constructions illicites qui sont érigées dans la voie publics causant ainsi des perturbations énormes dans la circulation routière de cette route du chemin de wilaya N 44 qui est empruntée au quotidien par des automobilistes  qui se dirigent vers Ain Turck. Selon les informations recueillies auprès de quelques membres de la société civile qui nous ont informé que plus de 50 arrêté  de démolition émanant de la tutelle de la daira de Ain Turck ne sont pas encore exécuter par les nouveaux membres élus de cette importante municipalité côtière de Mers El Kebir pour négligence ou de peur des indus squatteurs qui s’accaparent en toute impunité dans le domaine publics pour construire des habitations et villas de fortunes sans permis de construire pour les mettre en vente au prix fort se sont enrichis au dos de l’Etat et aucune operation de démolition n’a été effectués par les autorités autorités locales de la commune de Mers El Kebir qui enregistre le plus nombres de bidons villes est à l’abri des responsables concernés censés de mettre de l’ordre pour arrêter cette hémorragie des constructions illicites sans permis de construire et qui dérangent les habitants de cette municipalité côtière de Mers El Kebir. Selon nos mêmes interlocuteurs aucune mesure ni encore moins une mise en demeure n’a été adressé au occupants des espaces publics qui font fi des lois républicaines, devraient être en principe faire l’objet d’une vaste opération de démolition et devront être traduits  devant les instances judiciaires pour pénétration

sur la propriété foncière ,et voie publique sans permis de construire. Il est à souligné que toutes constructions illicites, et inéligibles à la régularisation dans le cadre de la loi 15/08, relatif à la mise en conformité des constructions illicites, seront exposées à la démolition après confirmation de l’infraction de la part des inspecteurs de l’urbanisme, du P/APC, et du wali a indiqué un ex cadre de l’urbanisme pour ne pas s’étaler longuement sur le sujet.

M H

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *