Economie

Hausse des cours du brut : les fondamentaux et la géopolitique se conjuguent à sa faveur.

Les cours du pétrole brut ont augmenté, lors des échanges de ce vendredi 28 janvier, après avoir clôturé la séance précédente avec une baisse, où les appréhensions face à une pénurie des approvisionnements, due aux tensions en Ukraine et au Moyen-Orient ont eu plus de poids que la hausse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine.

Les contrats à terme du brut Brent, pour une livraison en avril, s’est échangé à 88,5 dollars le baril, avec une hausse de 0,37 %, soit 33 cents.

De leur côté, les contrats à terme sur le brut US West Texas Intermediate (WTI) ont augmenté de 0,43 %, soit 37 cents, à 86,98 dollars le baril.

Les deux bruts de référence devraient réaliser des gains hebdomadaires de plus de 2 % pour le mélange Brent, et de plus de 5 % pour le brut WTI.

Les cours du brut sont soutenus par les inquiétudes grandissantes concernant une pénurie des approvisionnements, dans un contexte d’escalade des tensions entre la Russie et l’Occident au sujet de l’Ukraine, et les menaces occidentales d’imposer des sanctions sévères aux Russes, qui sont parmi les plus grands producteurs et exportateurs de pétrole et de gaz au monde.

Réveil D’Algérie.

 

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.