Société

 La Omra n’est pas à l’ordre du jour, déclare le ministre des affaires religieuses.

L’information qui circule ces dernières semaines dans le pays sur l’autorisation du Omra et le hadj, a été démenti par le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, jeudi dernier 3 février, «La reprise des vols de la Omra n’est pas à l’ordre du jour», a affirmé Youcef Belmehdi. Le ministre a rappelé le contexte actuel de l’épidémie du coronavirus qui a contraint les autorités à fermer l’espace aérien. Une fermeture des frontières valable pour toutes les destinations et pas seulement La Mecque. «On n’est pas pressé d’ouvrir le débat sur cette question, au vu de la poursuite de la propagation de cette pandémie», a-t-il souligné. «Notre intérêt est axé actuellement, sur la sauvegarde de la santé des citoyens», a-t-il observé non sans mettre en avant le fait que la fermeture de l’espace aérien avait permis au pays d’éviter de vivre une véritable catastrophe sanitaire. Une situation dénoncée auparavant par plusieurs citoyens ainsi que les associations de protection des consommateurs, car, des agences sans foi ni loi ont profité de la confusion liée à l’attribution des autorisations pour l’organisation du Hadj et de la Omra pour l’année 1442 de l’Hégire, afin de vendre des voyages. Or, il aura été précisé que les autorisations délivrées sont tributaires de la réouverture des frontières. Ce qui, de l’avis de spécialistes de la santé, n’est pas pour demain. Cela reste tributaire du vaccin et de la situation épidémiologique dans le monde. Il se pourrait donc que, cette année encore, il n’y ait ni Omra ni Hadj!

Réveil D’Algérie.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.