Actualités

Lamamra représente le président de la république Abdelmadjid Tebboune à la Conférence de Paris sur la Libye.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger Ramtane Lamamra, représentant le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, participera, aujourd’hui, vendredi, à la Conférence de Paris sur la Libye, organisée par une initiative conjointe entre l’Allemagne, l’Italie, la France et le gouvernement libyen. de l’Unité nationale et en partenariat avec les Nations unies, selon un communiqué du ministère.

Le communiqué indiquait : « Cette conférence réunira les chefs d’État et de gouvernement des pays voisins de la Libye, ainsi que les pays participant au processus de Berlin, en plus des représentants des organisations internationales et régionales concernées telles que les Nations Unies, l’Union africaine , l’Union européenne et la Ligue des États arabes. »

La décision de faire participer l’Algérie à cette date vient, ajoute le communiqué, « une concrétisation de l’engagement des hautes autorités du pays, dirigées par le Président de la République, à poursuivre les efforts déployés par notre pays pour accompagner et assister les Libyens ». frères dans la mise en œuvre de la feuille de route politique élaborée par les parties libyennes pour mettre fin à la crise et rétablir la sécurité et la stabilité.

Et cela, « en incarnant les priorités de l’étape actuelle représentées dans la préparation des prochaines élections du mois prochain, le retrait des mercenaires, des combattants et des forces étrangères, l’unification des institutions et la réalisation de la réconciliation nationale ».

La même source a souligné qu’outre sa participation aux travaux de la conférence et faire une déclaration, au nom du Président de la République, le Ministre Lamamra aura plusieurs rencontres bilatérales en marge de cette rencontre avec ses homologues des pays participants délégations et représentants d’organisations internationales et régionales.

La visite de Lamamra à Paris intervient à un moment où les relations bilatérales entre l’Algérie et la France connaissent une crise sans précédent, sur fond de déclarations d’Emmanuel Macron dans lesquelles il remettait en cause l’histoire et la souveraineté de la nation algérienne.

L-I


 

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.