Société

 Un permis de visite de détenus par voie électronique

Le ministère de la Justice a officiellement lancé une nouvelle plateforme numérique pour les demandes et obtention du permis de visite des détenus par voie électronique.

Dans son communiqué via Facebook, le ministère de la justice indique que pour bénéficier de ce service, les demandeurs d’un permis de visite, « personnes légalement autorisées à contacter les détenus » doivent accéder à cette plateforme numérique via le site officiel du ministère de la Justice à travers le lien suivant : https://ziyarati.mjustice.dz

Le demandeur doit d’abord créé son compte. Il remplit ainsi les données relatives à son identité, sa qualité (parent, avocat, notaire ou huissier) et son numéro de téléphone portable, et reçoit sur son téléphone portable un sms contenant un « code secret » pour confirmer le processus d’inscription. Il valide alors son compte grâce auquel il accède à la plateforme pour saisir les données « visiteur » pour déterminer son lien avec le détenu et télécharger les documents qui attestent le statut de la personne concernée ou son lien de parenté avec le détenu (tels que : une copie de la carte d’avocat et la lettre de constitution pour les avocats/carte d’identité nationale et une page du livret de famille prouvant le lien de parenté pour la famille du détenu).

Il renseigne également les données relatives au détenu et à l’établissement pénitentiaire dans lequel il se trouve, et détermine l’autorité chargée de traiter la demande.

Le communiqué ajoute que cette plateforme permet de suivre le résultat de la demande. Le demandeur reçoit un sms. Si la demande est acceptée, une copie électronique du permis lui sera envoyée via la plateforme et une autre envoyée à l’établissement pénitentiaire concerné.

Le ministère de la Justice a prévenu dans son communiqué que « toute fraude, falsification de documents ou fausse déclaration expose son titulaire à une responsabilité pénale conformément à la législation en vigueur ».

Dans quelle mesure une telle plateforme suscitera l’engouement des familles de détenus ? Personne ne peut le prédire. En revanche, elle facilitera grandement la tâche des avocats en leur évitant parfois des déplacements fastidieux et coûteux rien que pour obtenir le fameux sésame.

Bamoune Mustapha

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.