santé

Célébration de la Journée mondiale de l’enfant : pour l’engagement à assurer toutes les conditions de la formation des futures générations

Kaouter Krikou : l'enfance en Algérie jouissait d'un intérêt "spécial" dans son accompagnement et dans la prise en charge de ses atouts, tout en veillant à sa mise en exergue et à sa promotion, notamment dans le domaine de l'innovation

S’exprimant lors de la célébration de la Journée mondiale de l’enfant, qui s’est déroulée sous la supervision du Premier ministre et ministre des Finances Aïmene Benabderrahmane, la ministre a indiqué que l’enfance  » jouit d’un intérêt particulier », rappelant les législations et les programmes adoptés en la matière.

Mme Krikou a également rappelé les efforts déployés par les pouvoirs publics et les moyens qu’ils mobilisent, dans le but de promouvoir et protéger l’enfance dans les différents domaines, notamment l’accompagnement des enfants innovateurs dans le domaine de l’innovation, et ce, en vue d’assurer  » un avenir meilleur » à cette catégorie de la société.

A son tour, le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des startups, Yacine El-Mahdi Oualid, a mis en avant le droit de l’enfant créatif de trouver un espace approprié, en vue de mettre en exergue ses capacités intellectuelles, particulièrement dans les domaines des technologies, relevant les quelques enfants ayant montré des talents dans les nombreux domaines d’innovation.

De son côté, le président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Bouzid Lazhari a relevé les programmes nationaux adoptés dans les différents domaines et l’arsenal juridique « fort » relatif à la protection et à la promotion de l’enfance, rappelant la Loi de juillet 2015 relative à la protection de l’enfance et qui renferme plusieurs dispositions autour de la protection de l’enfance et met en avant la nécessité de prendre en charge les enfants talentueux, en vue de développer leurs capacités intellectuelles.

Engagement à assurer toutes les conditions pour la formation des futures générations

Dans son intervention, le représentant du Bureau du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) en Algérie, Isselmou Boukhari a valorisé les efforts de l’Algérie dans l’attention qu’elle accorde à la frange de l’enfance, tout en veillant à mettre en exergue et à prendre en charge leurs talents, assurant par là même de la disposition de l’UNICEF à appuyer cet effort.

Lors de cette rencontre, des enfants des établissements spécialisés relevant du secteur de la Solidarité nationale et lauréats du concours national, en vue de la découverte des talents dans les domaines de l’innovation technologiques, de dessin, d’artisanat et de l’innovation littéraire, théâtrale et cinématographique, ont été distingués.

MH

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close