Actualités

Dessalement: les projets atteignent 50% de taux de réalisation  

Le projet complémentaire relatif à la réalisation de cinq stations de dessalement de l’eau de mer dans cinq wilayas côtières, avec une capacité de production de 300.000 m3/jour chacune, enregistre un taux d’avancement de plus de 50%. Le PDG de la Compagnie algérienne de l’énergie (AEC), Mohamed Boutabba, a fait savoir que la mise en exploitation des cinq stations, prévue pour décembre 2024, dans les wilayas d’Oran, Tipasa, Boumerdes, Béjaia et El Tarf.

Il a, en outre, cité un autre programme en cours d’étude, relatif à la réalisation de six stations de dessalement de l’eau de mer visant à renforcer l’alimentation en eau potable (AEP), pour atteindre un taux de dessalement de 60%, avec une capacité de production allant entre 2.500 et 2.700 m3/jour. L’AEC a choisi des entreprises algériennes pour assurer les équipements locaux à hauteur de 100%, relevant que le taux d’intégration nationale dans la réalisation de ces stations a atteint 30% à 40%.

M. Boutabba a mis l’accent, sur l’importance de la formation dans le domaine de l’investissement dans le dessalement de l’eau de mer, à travers l’introduction de normes et de modules scientifiques en matière de techniques de pointe et de formations pratiques, avec l’application de ces normes dans les universités algériennes, en coordination avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et dans les centres de formation, en coordination avec le ministère de l’Enseignement et de la Formation professionnels.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.