A la UneEconomie

L’Algérie s’impose comme le 1er exportateur de GNL en Afrique

L’année 2023 a été marquée par d’excellentes performances de l’Algérie dans le domaine de l’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL), ce qui a consolidé sa position en tant que « fournisseur fiable » et plus grand exportateur de GNL en Afrique, surpassant ainsi le Nigeria. Selon un rapport récemment publié par l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (Opaep), les exportations de GNL de l’Algérie ont connu une croissance remarquable l’année dernière, contrairement à 2022.

En 2023, l’Algérie a exporté un total de 13 millions de tonnes de GNL, le chiffre le plus élevé depuis 2010. Ce taux de croissance annuel de 26,1% est le plus élevé parmi les pays arabes en 2023.

L’Algérie a ainsi occupé la première place en Afrique en tant que plus grand exportateur de GNL, dépassant le Nigeria qui détenait cette position depuis plus d’une décennie. Cette performance exceptionnelle s’explique par la capacité de l’Algérie à commercialiser son produit au moment où les pays de l’Union européenne cherchent à diversifier leurs sources d’approvisionnement en énergie.

L’Algérie a su répondre à cette demande croissante en GNL et a saisi cette opportunité pour renforcer sa position sur le marché international. Ces résultats témoignent de l’engagement et de l’efficacité de l’industrie gazière algérienne, ainsi que de la confiance accordée par les partenaires commerciaux internationaux.

L’Algérie continue de jouer un rôle clé dans le secteur énergétique, contribuant ainsi à la stabilité et au développement économique de la région. Cette réussite est le fruit des efforts concertés des acteurs de l’industrie gazière en Algérie, des investissements dans les infrastructures et de la vision stratégique du pays pour promouvoir l’exportation de GNL. L’Algérie est fière de cette réalisation et continuera à poursuivre ses efforts pour maintenir sa position de leader dans le domaine de l’export.

La Turquie se positionne en tant que premier importateur de gaz liquéfié en provenance d’Algérie, avec plus de 4,3 millions de tonnes importées. Ce chiffre dépasse les engagements convenus entre les deux pays, fixés à 3,2 millions de tonnes par an, ce qui souligne le rôle de l’Algérie en tant que fournisseur fiable pour le marché turc.

La France occupe la deuxième place avec 3,2 millions de tonnes, suivie de l’Italie avec 1,8 million de tonnes, de l’Espagne avec 1,4 million de tonnes et de la Chine avec 0,4 million de tonnes. L’Algérie entretient des relations stratégiques avec ses partenaires européens et bénéficie d’une solide réputation dans le domaine de l’approvisionnement en gaz naturel liquéfié et en gaz par pipeline, grâce à ses infrastructures d’exportation et à ses liens avec le marché européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.