Culture

Parution du premier roman de Said Boucetta intitulé «Les sept fantômes de Hassina».

Le lecteur est vite happé par ce premier roman de Said Boucetta. Le personnage principal, Hassina, a un profil exceptionnel et étrange. C’est une femme pleine de mystères. Elle est à la fois femme et symbole. Au fur et à mesure que l’on avance dans la lecture de ce roman, on découvre un destin des plus tragiques, celui d’une femme aux prises avec une multitude de fantômes. D’où le titre du livre: «Les sept fantômes de Hassina», paru aux éditions «Haya». Écrit avec un style maîtrisé et fluide, ce roman se lit d’une traite même s’il est déconseillé de le faire. Car il s’agit d’un livre qu’il faut savoir déguster. Il y a des pages où le lecteur est invité à la réflexion.
La nostalgie aussi. Mais aussi l’analyse à la fois politique, psychologique et philosophique. Finalement, le meilleur conseil à donner concernant le roman de Said Boucetta, c’est d’effectuer une première lecture d’une traite et de s’attaquer à une deuxième lecture pour mieux saisir tous les messages que contient le livre et en appréhender la portée.

Source: L’expression.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.